Hampi on the Rocks



Site mis à jour le
06 décembre 2018
13077 visiteurs
16259 pages vues

Rocks en chaos

 

Le travail de l’érosion

 

Rock and Chaos 00072  

 

L’érosion, le temps sont les seuls responsables de l’aspect de ce paysage.

 

Rock and Chaos 00104 

 

Sous ces collines de blocs, sous le sol, on trouve de l’arène granitique. L’arène est un sable grossier très compact mais friable à main nue. Il provient de l’altération en sous sol par l’eau des feldspaths et micas constituant le granit. C’est une action chimique de l’eau qui déstructure le granit et forme ce sable grossier, mélangé à de l’argile.

 

Rock and Chaos 00114 

 

La formation d’un chaos granitique s’explique  par une infiltration de l’eau dans les fractures du socle granitique. Cette eau travaille les abords des fractures en produisant l’arène. Ensuite, les eaux d’infiltration continuent leur altération en attaquant les angles des blocs fracturés.

 

Paysages et Collines 00077 

 

Avec le temps, les blocs prennent lentement une forme sphérique. Ensuite, les eaux de ruissellement emportent avec elles les argiles et l’arène, libérant les boules de granit en les exposant à l’air.

 

Shema formation chaos granitique 

 

Rock and Chaos 00028  

 

Une fois exposé, le granit continue de subir une autre érosion appelée desquamation. Elle est provoquée par une succession répétée de la dilatation et de la contraction des couches superficielles, exercées par les variations de température. Ces variations dans la couche superficielle entraînent l’apparition d’une fente qui la sépare des couches les plus profondes. Il se forme une sorte de coquille qui en se fendillant tombe au pied du rocher accentuant l’aspect sphéroïdal.

 

 

Rock and Chaos 00088  

 

Le jeu des fissures et celui des équilibres, combiné au temps géologique et au hasard ont fait émerger d'innombrables et improbables empilements de blocs. Certains d'entre eux sont aussi incroyables que magnifiques: de véritables oeuvres d'art, naturelles..

 

 

Rock and Chaos 00059   

 

Aussi, la présence d’une érosion lisse effectuée sous des blocs situés en haut des collines prouve la présence d’un flux d’eau très important, à une époque où la rivière Tungabhadra atteignait des sommets.

 

Rock and Chaos 00098  

 

Un autre type d'érosion:

 

Rock and Chaos 00124