Hampi on the Rocks



Site mis à jour le
06 décembre 2018
13074 visiteurs
16256 pages vues

Site préhistorique néolithique

 

Le site préhistorique de Hirebenakal.

 

 

Hirebanakal 00001 

 

Localement appelé ‘maisons des petits hommes’, ce site perdu dans les collines, date de l’âge néolithique. L'accès se fait par le chemin du canal des lacs réservoir de Sanapur. Après le Papaya tunnel, traverser le canal au niveau de la première ferme à gauche, puis rejoindre le site sur un des plateaux des collines au fond des cultures. Mieux vaut se faire aider d'un guide local...

Ces constructions préhistoriques sont assemblées à la manière d’un château de cartes (6 dalles très fines formant un cube)  ne possédant pas d’ouvertures. A l’origine, leur fonction était très probablement funéraire... De loin, on dirait un village de huttes de pierre.

 

Hirebanakal 00013 

 

Elles se trouvent regroupées sur un même plateau situé en hauteur et entouré de blocs. Autour, dans ces champs de blocs, des cavités naturelles ont servi d’abris. Certaines possèdent encore des peintures plus ou moins visibles sur le roc. Tout près, une retenue d’eau avait été aménagée pour y récolter les pluies de mousson. Encore existante, cette mare est recouverte de nénuphars.

 

Hirebanakal 00007 

 

Bien plus tard, (quand ?), une communauté s’en servit comme abris en taillant une petite ouverture ronde dans l’une des faces ; ces ‘portes’ ne  permettant le passage que de petits hommes. Les fauves des alentours tels que les tigres, léopards, hyènes et ours ne pouvaient y pénétrer.

 

Hirebanakal 00011  

 

Plus récemment, tous ces monuments ont été éventrés de l’une de leur face pour la recherche d’éventuelles richesses.

 

Hirebanakal 00008 

 

Ces toutes dernières années, des dégradations  apparentées à du vandalisme ont eut lieu. Quelques monuments ont été cassé en morceau, détruits sans raisons évidentes...

 

Ce site exceptionnel, vieux de plus de 3ooo ans et totalement indépendant de Vijayanagar, a bien été répertorié par l’Archeological Survey of India ; mais il ne semble pas y avoir eu de recherches très approfondies. Ce site est complètement abandonné par les autorités et aucune décision n’a été prise à son sujet. Officiellement, il n’y a aucune visite, ni surveillance, ni entretien, ni promotion ou indication concernant cette place. Dans la région, rares sont ceux qui connaissaient, il y a peu, l’existence même de cet endroit. Depuis assez récemment, des visites touristiques commencent à s’organiser.

Hirebanakal 00012 

 

En décembre 2010,  j’ai eu la chance de pouvoir parler de ce problème au directeur du tourisme du Karnataka, à Bangalore ; je lui ai montré quelques photos de ce site. Il ne le connaissait pas et s’est montré intéressé et très choqué par ces dégradations. Apparemment, le message a été entendu et pour l’instant des panneaux d’information ont été placé sur site.

 

Hirebanakal 00019